▲ Accueil ◄ Page précédente 

01/01/2017

2017, année 1

Début de quoi ?
2017 est une année 1. On peut se demander de quoi elle marque le début ? Etant donné que chaque cycle porte en germe le suivant, des tendances se dégagent à observer le cycle précédent de 2008 à 2016 qui a débuté avec la crise de 2008 et l’entrée de Pluton dans le Capricorne. Mais Pluton n’a pas fini sa course dans le Capricorne où il continuera de saper les ordres anciens qui ne sont plus conformes au nouveau paradigme. Les effondrements n’ont pas encore permis de distinguer clairement le nouveau monde qui pousse, et peut-être faudra-t-il attendre l’horizon 2023, en année 7, lorsque Pluton entrera dans le Verseau, préparant la prochaine année 1 de 2026.

Deux séquences de transits de Pluton dans le Capricorne : 2008-2016 et 2017-2025

La séquence 2008-2016 marque la fin de la première période de Pluton dans la Capricorne, avec les effets en cascade depuis la crise de 2008, lorsque Pluton est entré dans la Capricorne, mettant au défi toutes les valeurs et les structures de l’ordre mondial issu de la fin de la Deuxième Guerre mondiale. L’année 2017 ouvre la deuxième séquence d’effondrement jusqu’en 2025. Car Pluton est toujours dans le Capricorne et, comme nous l’avons vu dans les précédents articles (notamment : L’Europe au cœur de la crise) c’est l’ordre européen issu des différents traités dont celui de Maëstricht en 1993 (au moment de la grande conjonction Uranus/Neptune aux 18 et 19 degrés du Capricorne), qui va être maintenant mis au défi par les transits de Pluton en 2017 et 2018 : défi de se réinventer au risque de s’effondrer.

Que s’est-il passé la dernière fois que Pluton transitait le Capricorne ?

C’était dans la deuxième partie du 18ème siècle, lorsque les monarchies européennes étaient à bout de souffle, et que, partout, des êtres de bonne volonté, dans les salons, dans les  assemblées secrètes, dans les universités, dans  leurs ouvrages, pensaient les nouvelles valeurs qui allaient dépasser l’obscurantisme et promouvoir un monde nouveau fondé sur les droits humains. Pluton est entré dans la Capricorne en 1762, lors de la terrible affaire Calas qui a motivé Voltaire à écrire son Traité sur la Tolérance (en 1763). Eh bien, disons-nous qu’en 2008 sont advenues des « affaires » que nous regarderons ultérieurement avec autant d’effarement que nous observons de nos jours l’affaire Calas.  Les Lumières bouillonnaient en Europe et dans le nouveau monde et ont donné, lors du transit  de Pluton dans le Verseau, les fulgurances des Révolutions américaines et françaises avec la nouvelle Constitution américaine (votée en 1787, entrée en vigueur en 1789), puis l’avènement des droits de l’Homme en France (1789) et de la première République (1792).

 Comme l’exprime magnifiquement Sri Aurobindo* :

« Cet heureux pays qu’est la France ne fit pas ses premiers pas vers le progrès grâce à quelque expansion décente et méthodique, mais bien par une purification par le feu et par le sang. Ce ne fut pas une assemblée de citoyens respectables, mais l’immense prolétariat ignorant qui, émergeant à peine d’une apathie prolongée, liquida en 5 années terribles l’oppression accumulée de 13 siècles. »


* "Sri Aurobindo et l’Avenir de la Révolution française", Buchet-Chastel


1939-2023 : une période particulière

Diagramme de l'orbite de Pluton et de ses entrées en signes

La particularité de l’orbite de Pluton fait qu’il accomplit  sa révolution de près de 250 ans en deux étapes très différentes : du Lion au Verseau, il passe en Scorpion à son périhélie, et s’approche donc de la Terre jusqu’à couper l’orbite de Neptune et pour parcourir cet hémicycle il met 84 ans (le temps d’Uranus), alors que pour parcourir l’autre hémicycle, du Verseau au Lion, il met 2 fois plus de temps soit 162 ans, la durée d’une révolution de Neptune.
Ainsi, du Lion au Verseau il avance au rythme rapide et ravageur d’Uranus, et du Verseau au Lion il progresse au rythme lent et intégrateur de Neptune. Il y a donc des périodes d’accélération, dont le maximum d’intensité se situe au moment du périhélie (ce qui a eu lieu, la dernière fois, en novembre 1989, au moment de la chute du Mur de Berlin) et des périodes de ralentissement, comme pour intégrer. Cette étrangeté dénote un lien particulier entre les trois planètes que l’astronomie a pointé par ailleurs en parlant d’un phénomène de résonnance 2 :3 (c'est-à-dire que Pluton effectue deux révolutions autour du Soleil pendant que Neptune en effectue 3).
Imaginons ce que cela signifie : lorsque nous naissons par exemple avec un Pluton dans le Lion, au bout de 84 ans Pluton aura déjà parcouru en transit un hémicycle de notre thème et aura donc travaillé tout le thème en conjonctions ou en oppositions. Nous vivons donc à un rythme soutenu, deux fois plus rapide que lorsque nous naissons avec un Pluton dans le Verseau (comme c’était le cas à la fin du 18ème siècle) : durant notre vie nous sommes travaillés par Pluton que durant ¼ de cycle seulement. Pluton œuvre dans la croix fixe : du Lion au Verseau, Pluton travaille les individus à un rythme soutenu pour qu’ils donnent dans le Verseau un résultat collectif en terme de nouvelles lois du vivre ensemble (comme cela a été le cas à la fin du 18ème siècle). Puis il leur laisse ensuite deux fois plus de temps pour apprendre à les pratiquer et les intégrer.

Depuis 1939, une période doublement particulière :

Une nouvelle Renaissance et l’aube du Verseau

Le cycle Pluton Neptune de 1892 à 2385

J’ai montré dans mon ouvrage « La Destinée de la France » que justement du fait de l’irrégularité de l’orbite de Pluton, nous vivons tous les 500 ans (durée d’un cycle Pluton-Neptune), une période en plateau, d’une centaine d’années, d’émergence d’un nouveau paradigme durant laquelle les sociétés connaissent un bouillonnement intense (les individus étant à ce moment-là vivement sollicités par Pluton), pour faire surgir les nouvelles valeurs. Depuis 1939 nous vivons une telle période (très visible sur ce schéma), analogique à la Renaissance 500 ans auparavant, mais d’une portée bien plus considérable puisque nous sommes à l’aube de l’ère du Verseau. La Renaissance marque l’apogée de l’ère des Poissons en quelque sorte, tandis que la centaine d’années actuelles voient l’émergence du Verseau.
Comme je l’ai montré, les valeurs du Verseau ont émergé à la Révolution française. Voici ce qu’en dit dans un résumé saisissant Sri Aurobindo* :« Le but de la religion de l’humanité s’est formulé au XVIIIe siècle par une sorte d’intuition fondamentale ; ce but est de recréer la société humaine à l’image de 3 idées-sœurs : Liberté, Egalité, Fraternité. Aucune n’a réellement été conquise en dépit de tout le progrès accompli. Cet échec tient au fait que l’idée d’humanité, en notre âge intellectuel, a dû masquer son véritable caractère de religion (en s’adressant  au mental de l’homme plutôt qu’à son être intérieur)».
 Au sein de cette période en plateau, nous avons connu le renouveau des deux grands cycles Uranus/Pluton en 1966 et Uranus/Neptune en 1993, et les premiers carrés du cycle Uranus/Pluton sont intervenus de 2012 à 2015. Mais en 2016 et 2017, Uranus et Pluton restent encore dans l’orbe de ce carré. Notons que les carrés décroissants du précédent cycle Uranus/Pluton sont intervenus de 1932 à 1934, lors de l’avènement des fascismes en Europe, et notamment du nazisme. Les carrés croissants de 2012 à 2015 ont vu la montée des populismes et de régimes autoritaires et nationalistes.


Nota : Le schéma ci-contre est ainsi constitué : En abscisse les années, en ordonnée les aspects entre les planètes : conjonction (au zéro), sextile (bleu), carré (rouge), trigone (bleu) puis opposition (le haut des courbes).  La courbe verte représente le cycle Pluton/Neptune, les courbes bleues représentent les cycles Uranus/Neptune et les courbes rouges le cycle Uranus/Pluton. De 1939 à 2039 on remarque la phase de plateau de la courbe verte du cycle Pluton/Neptune durant laquelle se prépare l’émergence du nouveau paradigme, qui sera flagrant à son apogée en 2140. Dans le cycle précédent, la phase de plateau correspond à la Renaissance, et l’apogée à la naissance de Newton qui a scientifiquement formulé le paradigme de l’ancien cycle sous lequel on vit encore.


Depuis 2008 Pluton dans le Capricorne travaille les fondements des nations

2008 pour l'Union européenne
Comme nous changeons de jour à minuit, et également d’année, les cartes du Ciel de la nouvelle année donnent pour tous les pays un Soleil Capricorne en maison 4 et, depuis 2008 justement un Pluton en maison 4. Cela met en lumière le fait que depuis 2008, Pluton dans le Capricorne travaille les fondements et les valeurs de tous les pays et de l’Europe également, comme nous le voyons sur la carte ci-contre qui est celle de l’année 2008 pour l’Europe.

L’année 2017 : l’opposition Jupiter/Uranus au double carré de Pluton :

Carte du Ciel de 2017 pour la France
Dans la carte du Ciel de l’année pour la France, pour l’Europe et pour quasiment tous les pays, l’opposition Jupiter/Uranus se trouve en 1/7 en Balance/Bélier, au double carré de Pluton en Capricorne en 4. Cela signifie que les lois du vivre ensemble (Jupiter en Balance) sont bousculées (Pluton en 4) et questionnées dans le but de fournir de nouvelles valeurs plus conformes au nouveau paradigme (Uranus en Bélier en 7). Cet axe 1/7 dans les cartes du Ciel de toutes les nations représente la politique étrangère de chacune. Des bouleversements sont inévitables, sapant les fondements des anciens équilibres Est-Ouest (axe 1/7), et fondés sur une vision du monde où les valeurs fondamentales s’effondrent (Pluton en Capricorne et en 4, au double carré), à moins qu’elles ne s’abreuvent à une nouvelle vision du service, du bien commun et de l’ensemble du vivant (Neptune en Poissons en 6, conjoint Mars).
 Si on lâche sur les valeurs essentielles (Jupiter et Uranus représentent la conscience collective et universelle) du fait des assauts de Pluton (l’ombre, le négatif de la lumière qui est le pole positif), la situation est extrêmement dangereuse, car les fondements même sont sapés et peuvent s’écrouler. Une sorte de retour en arrière est possible…. Mais ne saurait empêcher un sursaut collectif à un moment ou un autre, d’ici 2023.

Pour conclure, revenons sur la vision de Sri Aurobindo et écoutons ce qu’il nous dit sur l’échec à imposer jusqu’alors les valeurs essentielles d’une nouvelle humanité : « Cet échec tient au fait que l’idée d’humanité, en notre âge intellectuel, a dû masquer son véritable caractère de religion (en s’adressant  au mental de l’homme plutôt qu’à son être intérieur) ». Vénus est dans le Verseau pour cette année 2017, alors si nous sortions du mental et ouvrions notre cœur pour conquérir ces "trois idées-sœurs" ?

Et si, finalement, 2017 était l’année 1 de l’Amour ?

Fanchon Pradalier-Roy, le 01/01/2017.




Télécharger l'article au format pdf